JOUEURS

 

 

Dominique

Lihrmann

 

 


 

Paroles de champions

Élus par les journalistes de sport d'Alsace, Sébastien Loeb

(individuels), Dominique Lihrmann (SR Colmar), Benjamin

Compaore (espoirs), Raphaël Voltz (handisport) et Thierry

Omeyer (ambassadeur du sport alsacien) évoquent la saison

passée et leurs projets.


Dominique Lihrmann (SR Colmar) :

« Une oeuvre collective »

Dominique Lihrmann, l'entraîneur des SR Colmar, a passé une excellente année sportive. Mini

bilan en cette fin d'année : « C'est une grande fierté pour moi d'être l'un des éléments qui ont incité

les journalistes sportifs à élire notre équipe fanion.

Mais à travers cette équipe, qui a réalisé cette formidable épopée en Coupe de France, c'est

l'ensemble du club qui est à féliciter. Du président au toubib en passant par le comité et le staff

technique, tout le monde à contribué à rendre cette année 2006 aussi exceptionnelle.

Car il ne faut pas oublier qu'en plus de la Coupe de France, notre équipe seconde a accédé en

division d'honneur et les moins de 15 ans en championnat fédéral.

Ce trophée est donc pour moi l'expression d'une oeuvre collective et j'espère qu'il incitera les SR

Colmar à poursuivre dans la voie qu'ils se sont tracée. »

Article paru dans l'édition du
Samedi 21 Mars 2009

Football Alsace
Football / CFA : SR Colmar - Besançon (auj. 18h)

« Tutoyer le rêve »

Match au sommet ce soir au Stadium avec la venue de Besançon, équipe favorite pour la montée en National. Une victoire permettrait aux Colmariens de lorgner un peu plus encore sur le podium.

Qu'est ce qui sépare actuellement le Besançon RC (2e) des SR Colmar (4e) ? Deux places au classement, serait-on tenté de dire. Sept points (65 contre 58 pour 21 matches joués), préciseront les lecteurs attentifs. Rien de tout cela n'est faux. A la réalité brute des chiffres, Dominique Lihrmann préfère le professionnalisme du club bisontin. « Besançon est la meilleure équipe de CFA, assène le directeur sportif colmarien. Aussi bien au niveau des résultats qu'au niveau de ses structures. Ils ont ...

Mathieu Pfeffer

 

 


 

 

 

 

 

 

Lihrmann : « Nous avons déjà rempli notre contrat. Tout ce qui nous arrive maintenant est du bonus. » (Photo archives DNA - Gil Michel)

« Prendre des risques »

Damien Ott ne fait pas mystère de ses intentions face à Besançon. « Pour réussir notre challenge de fin de saison, on n'a pas le choix : il faut prendre des risques. »
Du coup, l'entraîneur colmarien apporte un changement au groupe qui est allé décrocher le nul à Vesoul : Gary Stralka remplace Jérémy Bontemps, soit un milieu offensif pour un défenseur central.
SRC : Aupic, Fedrigo ; Tritz, Fortuna, Meyer, Meslien, - Wagner, Mezriche, Michon, Grimm, M'Tir, Stralka - Zerbini, Moukhlil, Balogou, Dieye. Entr. : Ott.
BESANÇON : Bouchard, Maillot, Gamondes, Lamy, Golliard, Obriot, Hamouna, Bourillon, Hakkar, Boillon, Loukhiar, Soltani, Perrin, Ahamadi, Gégout, Prétot. Entr. : Genet.

 

 

 

 
   
LIHRMANN-GRESS-GEMMRICH